Techno 58383860_373915999873296_2254673894130581504_n

Published on avril 25th, 2019 | by Pablo de Swarte

0

Delighted donne carte blanche à… Klamer

– PLAYLIST – Cette semaine on a voulu mettre en lumière un talent en devenir qui commence à se forger une solide réputation. Résident Razance, fin contributeur sur le dernier VA de KTK Records, certaines tracks passées par Dax-J ou encore Paula Temple, Klamer est également le co-fondateur d’un collectif à suivre de près ; Erawsion. La recette Klamer c’est un lyrisme brut qui fait raisonner l’acier et le béton, sans jamais oublier une touche mélodieuse qui permet à ces sonorités métallurgiques une parfaite harmonie. Sans plus tarder on vous laisse découvrir les pépites qu’il a soigneusement choisi, et il n’a pas été avare.. 


Pleasure Game – Le dormeur doit se réveiller 

Un opening qui parle rien que par son titre, un vocal en Français, des percus qui twerkent en y mêlant toute une phase mélodique, orchestrale et trance derrière, un combo parfait pour attirer l’attention sur la suite du set. Un peu pitché, c’est le genre de track qui relance un public et qui fascine par son côté original.

Dario Rossi – Destroyer 

La touche acide qui assimile bien le mouvement du raver avec d’autre part la batterie et les synths qui permettent de faire voyager ; un track que je joue souvent après l’opening précédent.

Jeånne – Ås phåntoms frighten beåsts when shådows fåll 

L’art et la manière de raconter une histoire à travers un track aux facettes multiples reliant « Pimousse acidulés » et choeurs transportants.

B2 – Dishonesty 

Tout ce que j’aime à travers un track, un voyage avec des nappes et mélodies prenantes, de l’énergie, une évolution, du groove et de la subtilité.

Jel Ford & Oscar Charlie – Ablaze

Un groove et une bassline qui feraient même groover la reine d’Angleterre en écoutant ça sur les hauts parleurs d’un 3GS.

Dj Ogi – Ruzina – Compressed 33 

Une techno brute avec un jeu de cymbales heavy, une mélodie sans concession ainsi qu’une construction digne de donner des claques.

14anger & Dep Affect – Eating Alpha Waves

La transition parfaite pour introduire sur l’indus avec un côté à la fois subtile et découpant, un dancefloor killer.

Cj Bolland – Desolate 1

La réunion des éléments parfaits pour un banger à la fois hypnotisant et percutant pourvu d’énergie.

Randomer – Sylo 

Clairement une cartouche de fusil à pompe tirée à deux mètres de distance.

Blasted – Mad Monkey (Ben Techy Remix) 

Un côté tribal entraînant et sourd à la fois, prédateur des warehouses.

Redhead – Gyn

Un concentré de groove, l’arme parfaite en milieu-fin de set pour raviver les mouvements de têtes et les torticolis du lendemain.

Dario Rossi – Eccodopler 

Le closing que j’adore jouer depuis ces derniers mois comme à la RZ004 : Le bouquet final qui rappelle légèrement l’opening et qui conclue sur un wagon de sonorités des plus dansantes.


Artiste à découvrir ici : Facebook 

À écouter ici : Soundcloud 

 

Tags: , , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑