Techno Astropolis

Published on juin 21st, 2019 | by Ruben Hassid

0

Astropolis sera astronomique : le festival fête ses 25 ans cet été

– FESTIVAL – 3 jours, 11 scènes, une centaine d’artistes pour plus de 20.000 festivaliers. Les 5, 6 et 7 juillet, le plus ancien festival de la musique électronique en France fête ses 25 ans d’existence. Astropolis n’en est plus à son coup d’essai, et compte bien soulever les foules brestoises pour débuter l’été sur le bon pied. Tu ne connais pas cette contrée ? Delighted te fait un petit état des lieux.


La cité du Ponant se laisse illuminer par une ravissante nébuleuse, mêlant plétore de festivaliers de toute génération. Trois jours de fêtes électriques nuit et jour en pays brestois, devenu un classique du genre, réveillent le nord-ouest de la France et nos amis les Bretons.

L’histoire a débuté en 1995, à Kernouës, pour la première édition d’Astropolis. Depuis, elle ne fait que s’emballer. On compte pas moins de deux éditions par an – hiver comme été –  mais aussi : Astropolis Records le label, un Tremplin Grand Ouest pour révéler les talents de nos régions, et Astropolis Booking pour accompagner des projets artistiques de l’Hexagone. Rien que ça !

« One of the most anticipated electronic music festivals in the country«  entendu sur CNN

Après la remise à niveau historique, tu as sans doute besoin de le voir pour le croire. Astropolis en 2018, c’était ça :

Pour cette édition 2019, tu déambuleras parmi 6 espaces indoors, et 5 scènes extérieures pour plus d’une centaine d’artistes. De quoi tourner le tournis… et du fil à retordre à ta bande de potes pour se mettre d’accord sur quel artiste ne surtout pas louper. Delighted te file ses tuyaux.

X-102 | Inédit en France 

Où, Quand ? Samedi 6, Manoir de Keroual à l’Astrofloor

Cet allias ne vous dit peut être rien, mais c’est pourtant un duo mythique qui se réunira pour la première fois en France. Jeff Mills, le Wizard de Detroit, qu’on ne finit plus de présenter comme l’un des créateurs de la mouvance techno ; et Mike Banks, qui s’unit à lui en 1992 pour produire un album d’anthologie. Discovers The Rings of Saturn est un encore à ce jour une pierre angulaire du genre.

Blurred Boy | Celui que tu n’attends pas

Où, Quand ? Samedi 6, Le Dôme

Il est le patron des labels Nocturnal Frequencies et Last Embassy, il est français et bien résolu à faire monter les bpm du festival. Blurred Boy ne fait pas dans la dentelle, piochant allègrement dans une techno industrielle pointilleuse. Il a le mérite de servir des sets fournis de sons très rares, grâce à une impressionnante collection de vinyles.

Paula Temple & Kobosil | Parce que tu ne les as jamais assez vu.

Où, Quand ? Kobosil : Vendredi 5, Astroclub & Paula Temple : Samedi 6, Manoir de Keroual à l’Astrofloor

Kobosil incarne la relève dans le paysage électronique allemand. Sa rencontre déterminante avec nd_baumecker lui ouvre les portes d’Ostgut Ton, et par la même occasion celles du Berghain, dont il fait son temple. Adepte des sonorités brutales, Kobosil ne lésine pas sur une techno aux allures démoniaques.

Paula Temple, originaire de Manchester, procure une techno à caractère expérimental et singulier aux performances hybrides qui ont fait sa marque de fabrique. Ecumeuse de toutes les warehouses parisiennes, habituée des Reaktor à Amsterdam, elle signe sur le prestigieux label R&S. Une femme à tout faire… même Arte essaie de t’en convaincre.

Oktober Lieber | Surprise de cet Astropolis

Où, Quand ? Samedi 6, Manoir de Keroual / Mekanik

Deux femmes, deux styles, un seul allias : Oktober Lieber est le duo qui présente son premier album « In Human », en octobre dernier. Pour ce condensé de musique techno industrielle, teinté de sonorités pop, les deux artistes n’hésitent pas à triturer des machines en live pour produire une musique inspirée de films d’horreurs, définitivement unique. Frissons garantis.

On aurait aussi pu parler de…

Tant d’autres, et pour n’en citer que quelqu’uns :

  • Manu le Malin, sous deux allias, pour réchauffer le coeur des amoureux de la hard techno ;
  • Maxime Dangles, le français qui n’a pas fini de faire planer sa mental
  • Rawkorder, et son expérimental à toute épreuve
  • 909 resistance, pionnier de la nouvelle scène acid-mental brestoise
  • Le reste, c’est à toi de le découvrir…

Liens Facebook : https://www.facebook.com/festival.astropolis/ & https://www.facebook.com/events/2305048186192776/


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑