Techno 51289051_2379785312032302_4264177560218238976_n

Published on mars 4th, 2019 | by Cyrielle Gensous

0

Wlderz sont de retour avec « Swimming in a Plastic Ocean » !

CHRONIQUE – L’amitié permet de révéler le meilleur de chacun, on le confirme à travers le dernier album des Wlderz. « Swimming in a Plastic Ocean » est un melting-pot de nuances émotionnelles et hypnotiques qui nous ensorcellent. Sorti fin février sous le label Skryptöm fondé par Electric Rescue qui compte parmi eux des pointures telles que Traumer, Popof ou encore Kmyle, on assiste à une sortie attendue, on écoute.


Wlderz sont deux artistes parisiens qui nous dévoilent un style propre a eux, une musique brute et insolante. Depuis 2012, les deux compères ne cessent d’évoluer et de s’affirmer sur le devant de la scène à travers des sonorités entrainantes et une techno pointue.

On ne les arrête plus et c’est à travers « Swimming in a Plastic Ocean » qu’on les découvre une nouvelle fois sur le label Skryptöm.  Un album reliant douze compositions qu’on ne s’est pas lassé d’écouter.

A-5454023-1482590557-2599.jpeg

Une introduction Heartbeat qui donne le ton d’un début plutôt sombre et envahissant. On sent une rythmique venue des profondeurs de l’océan et ce n’est rien de le dire. On se le languit déjà de passer à Algo, une pluie torrentielle qui nous amène a rentrer dans le vif du sujet. Une rythmique bien présente sous des notes aiguës. Et pourtant la sauvagerie est belle et bien lancée avant de savourer une pause mélodieuse qu’on retrouve dans Freeze & Oreela. 

Une plénitude s’offre à nous lorsqu’on découvre Rupture Kaïros. Ces deux titres sont signes de tranquillité avant de lancer les hostilités avec Mélatonine. Un air d’insouciance qui donne une satisfaction à se lancer dans Crumbs. Une pépite aérienne à la fois langoureuse et spontanée nous transportant dans un univers particulier avant de replonger dans les méandres de Sea.

Ce genre d’ambiance étrangère, tranquille et toujours dans la retenue. La suite on la devine lorsque l’on se penche sur Working Mass, un raz-de-marée qui nous plonge littéralement dans une apaisante bulle, celle de Swimming in A Plastic Ocean un rêve éveillé. S’en conclut Based, une fin qui nous laisse sur notre faim mais qui nous apprend que l’extase passe aussi par la simplicité d’un son persuasif et véhément.

Tracklist

• 01 – Heartbeat
• 02 – Algo
• 03 – Freeze
• 04 – Oreela
• 05 – Rupture
• 06 – Kaïros
• 07 – Melatonine
• 08 – Crumbs
• 09 – Sea
• 10 – Working Mass
• 11 – Swimming in a plastic ocean • 12 – Based


A écouter ici
Wlderz Soundcloud

A acheter ici
Wlderz Bandcamp

A suivre ici
Wlderz Facebook

Tags: , , , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑