Playlist 457875_346228642102528_1278065968_o

Published on février 12th, 2015 | by Piotr

0

The « Swedish » Playlist #18

À la rédaction, on aime voyager. Et ces temps-ci, nous avons trois destinations préférées : la Grande Bretagne (elle a le cœur qui bat bien vite), Le Mans (où réside notre Charles Fenckler tant aimé), et puis la Suède. À l’occasion d’une soirée suédoise à Concrete vendredi, on vous a préparé une playlist entre mer du Nord et mer Baltique. Des sons d’artistes qui ne passent pas tous ce week-end à Paris, mais qui invitent au voyage à travers les plaines et lacs de Suède. Encore une fois, on commence en douceur pour finir tambour battant. Et si la Suède vous attire plus que ça, tirez-vous là-bas. Ou lisez Le Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède, le roman de Selma Lagerlöf.

En attendant, voici dix titres produits par des artistes nordiques… As Bra !

maxresdefault

The Knife, le duo originaire de Stockholm. Les cousins Dahlbäck ont mixé leur morceau « Pass This On »

– Minilogue – Everything is all you’ve got : le duo produit depuis un studio minimaliste bâti au fond des bois. Un titre de 20minutes, splendide. Tiens, ils seront au Winter Festival.

– Joel Mull – Klangfarben : La mélodie avant toute chose dans ce titre tiré de l’album The Observer. 2007 déjà… Et c’est produit à Mannheim chez Harthouse.

– The Knife – Pass This On (Dahlbäck and Dahlbäck Mix) : Tout en douceur, le titre est sublimé par les deux cousins, Jesper et John Dahlbäck.

– Alexi Delano – Slam That Bass Baby : retour dans les années 90, et ces sons qui ne se démoderont jamais. Signé chez Svek, label à l’honneur de Concrete ce vendredi.

– Patrick Siech – Return : tout juste signé chez Break New Soil. Le Suédois est le protégé de Gregor Tresher, et c’est un habitué de la maison Drumcode.

– Adam Beyer – Simple Maze : on ne parle pas de la Suède sans évoquer le boss Adam Beyer. À l’image de Hawtin, La starification perturbe un peu son inspiration ces dernières années. Mais ce titre-là, c’est du Drumcode immanquable.

– Nima Khak & Cari Lekebusch – Steampunk : la track qui vous retourne un club à 3h du matin. Un rythme lent, mais quelle efficacité !

– Jesper Dahlbäck & Nima Khak – Interstellar : l’hiver en Suède est presque une nuit constante. Ça produit ce genre de tracks.

– NTTA11 – Vistula : le projet commun entre Nihad Tule et Inter Gritty sur le jeune label Random Island niché au fin fond de la Suède. Noble et sombre.

– Nima Khak – Nebulosa II : le producteur vient de créer son label Sand. Nebulosa est le premier EP de sa maison disque. Des trois parties, c’est ce Nebulosa II qui nous impressionne le plus.

Tags: , , , , , , , , , ,


About the Author

"ich bin meine Maschine"



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑