Playlist worker union

Published on février 12th, 2019 | by Stephane

0

Delighted donne carte blanche à… Worker Union

PLAYLIST – Petit à petit et sans faire de bruit (enfin, un petit peu quand même), les gars de Worker Union (AKA Quentin et Nicolas) se sont installés sereinement dans les bacs des disquaires européens les plus respectables. Signé sur Early Dub Records et Käse Kool, il est même fort probable que vous ayez déjà entendu un de leurs morceaux dans un set ou en soirée.

Chez Delighted, on aurait pu prendre le temps de s’étendre un peu plus sur eux mais on s’est dit qu’on allait se garder ce petit plaisir pour leur prochaine release tant elles sont à chaque fois d’agréables découvertes. En revanche, cela ne nous a pas empêché de les solliciter pour s’occuper d’une playlist cette semaine, histoire de savoir un peu à quoi s’attendre avant leur prestation de samedi sur leurs terres niçoises aux côtés de Gauvain, Hoser et Gira.


DJ Rasoul – Bluenote


Superbe boucle de piano sur ce track made in San Francisco qui est emblématique pour nous.

Mandar – Delon 


Beaucoup de plaisir à jouer ce morceaux très freaky de part ce synthétiseur assez acide qui tourne sans cesse.

John Dimas – Self control 


Un morceau avec une texture très hypnotique, un voyage.

Julien Jabre – That Day


Deep house ultra classe de l’artiste parisien.

Yakine – Zarrouky


Sous marin soviétique qui navigue dans les profondeurs.

Efdemin – Flight 


Morceau très puissant qui contraste avec une mélodie très hypnotique, le bonheur.

Lee Burton – 1420hz 


Voyage direction la grande ourse, début, milieu ou fin de soirée, c’est la même.

Kevin Griffiths – Cantona kung-fu


Encore une fois un morceau assez hypnotique qui nous a marqué lors de sa sortie il y a quelques années en arrière.

Tomska – deepcore 98


Belle boucle assez raw, très sexy avec son synthé très chaud, la classe.

Leonel Castillo – Estampie


Voyage en vitesse croisière.

Hector – Hide 


Beaucoup d’émotion sur ce morceau qui marque l’époque de notre résidence à l’Elektrische, une deep ravageuse, une avalanche.

So Inagawa – Cracking up 


Certainement les débuts de cet artiste sur ce morceau, un énorme coup de cœur à sa sortie en 2008, une classe intemporelle.

Night Source – To be free 

Audio Werner – Anytime 


Aussi crapuleux qu’intemporel.



southside

Et si vous êtes sur Nice ce week end, vous pourrez les retrouver ici :
Southside Series invite Beau Mot Plage

Tags: , , , , ,


About the Author

sur instagram @staifan



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑