Playlist Photo RR

Published on octobre 12th, 2017 | by Piotr

0

Delighted donne carte blanche à… Rayon Rouge

PLAYLIST – C’est un duo, Dr Wonderful et Marc.Andrea, qui est à l’origine des soirées Rayon Rouge. La petite bande célèbre ce vendredi 13 octobre sa septième soirée, au sous-sol de la Cité de la Mode. La programmation est simple, élitiste: Etapp Kyle et Fabrizio Lapiana.
Avant de les retrouver au Garage, Delighted vous propose de les découvrir en musique. Dr Wonderful et Marc.Andrea ont choisi dix tracks bien de chez eux. Maestro..? Musique!

Marc.Andrea 

Yoikol – Archive A 4 

J’ai découvert cet artiste il y a peu de temps, par hasard en fouinant. Le morceau est assez puissant, inquiétant et sorti sur un label qui en dit long : 808 Recordings.

Pär Grindvink – Limits of real 

C’est toujours plus facile de crier « c’est mon morceau préféré » à 4h du matin. Là ça fait sens, tout s’éclaire. A l’instant où j’écris il est relativement tôt donc je rajouterai « parmi ».

Kapoor Vision 

Le kick est particulièrement violent pourtant il se dégage quelque chose d’assez doux et voluptueux dans ce morceau. Je le trouve presque rassurant.

Prince of Denmark – 8888888 

RIP. Mais je suis sur qu’il sirote actuellement un cocktail avec Michael Jackson et Elvis. J’ai été très touché par ce morceau.

Fuse – Mantrax 

Pas de Détroit, pas de chocolat (Ca ne rimait pas avec Windsor). Petit pari sur l’avenir, il sera dans les manuels d’histoire. Richie pour toujours.

 

– Dr Wonderful –

VII Circle – Nobody Can Escape From Himself (Keith Carnal Remix)

Il est certains morceaux dont on ne peut pas choisir s’ils sont obscurs ou lumineux, joyeux ou angoissants. C’est lorsque la musique mêle plusieurs émotions et en crée de nouvelles qu’elle prend toute sa légitimité en tant qu’art.

Answer Code Request – Feel Rework

Answer Code Request et Marcel Dettmann Records incarnent l’idée de la techno que Rayon Rouge défend : construire quelque chose de sans cesse différent et pourtant toujours cohérent, rechercher une construction qui soit sublime sans être tape à l’œil.

747 – Aurora Centralis

Certains éléments exigent une maitrise particulière dans leur utilisation. Il en est ainsi pour les sonorités acides qui prennent une noblesse particulière lorsqu’un artiste arrive à les dompter tout en conservant tout leur caractère.

Artefakt – Mirage

Certaines mélodies ne prennent tout leur sens qu’après un certain tunnel d’obscurité. Le matin n’est plus très loin, l’anxiété va faire place à la lumière, le temps d’une track les deux dansent ensembles : « Il est six heures du matin, le Rayon Rouge apparait »

Antonio De Angelis – Extralex

Cette track d’Antonio de Angelis concentre les principaux paradoxes qui nous attirent dans la techno que nous défendons : celui d’une certaine dureté qui côtoie la finesse et en parallèle le contraste de la répétition en face de l’évolution et de la variation.


Rayon Rouge sur Facebook : https://www.facebook.com/rayonrougerave/

Bannière soirée

Tags: , , ,


About the Author

"ich bin meine Maschine"



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑