Interview 34250012-1-verschoben

Published on octobre 20th, 2017 | by Francka Martin

0

Raär : « Je continue toujours à expérimenter »

INTERVIEW – Jeune français assez discret, Raär est un artiste en pleine ascension, qui nous surprend avec son nouvel EP, sorti récemment sur le label parisien Renascence. Il sort des sentiers battus et compte bien nous le montrer à Concrete ce soir. 

Propos recueillis par Francka Martin de Mailly


Hello Raar, on sait peu de chose de toi, en quelques mots, comment pourrais-tu te présenter ?

J’ai 22 ans, je termine mes études d’ingénieur du son et j’habite à Aubervilliers, ça fait deux ans et demi que je produis et un ans et demi que j’ai commencé à mixer. J’essaie de trouver ma voie et de continuer à expérimenter le plus longtemps que je le pourrai !

Il me semble que tu t’es installé à Paris depuis peu, qu’est ce que ce déménagement t’a apporté et quelles ont été les occasions qui se sont présentées à toi suite à cela ?

Ca fait maintenant deux ans que je suis arrivé à Paris, j’ai continué mon cursus d’ingénieur du son à la SAE d’Aubervilliers. J’ai eu l’opportunité d’intégrer la team Rinse France en tant que Broadcast Assistant. J’ai aussi pu rencontrer ma copine <3

Comment as-tu commencé à produire de la musique et quelles ont été tes influences les plus marquantes ? 

J’ai commencé il y a presque deux ans et demi lorsque j’étais à l’école à Bruxelles on avait un TP de production à faire dans un studio avec des machines analogiques, j’ai bien accroché et depuis je continue toujours à expérimenter.

Ton morceau pour ouvrir un gig dans un club parisien ?

Grand morceau du parisien Antigone, je suis un gros fan boy de toute la team Taapion en ce moment j’adore leur style c’est très profond et puissant a la fois sans jamais devenir chiant.

Ton morceau pour finir un gig un festival russe ? (bon courage !)

Morceau Ultime par l’artiste russe XAN, il a une très grosse release electro qui arrive sur le très bon label russe Private Persons.

Tu te produis ce soir à Concrete (aux côtés de Mall Grab, entre autre), comment appréhendes-tu cet évènement ?

Au début j’étais un peu déçu d’être sur ce line-up parce que j’essaie désormais de m’éloigner au maximum de l’étiquette “lofi house”. Je ne joue plus du tout ce style de musique dans mes sets comme on peut l’entendre dans mes shows sur Rinse France. Mais je suis quand même très fier de faire l’ouverture de la main room et de jouer avant mon ami Baltra, je vais essayer d’adapter mon set a l’ambiance de la soirée, j’ai prévu quelque chose de très breakbeat / electro ça devrait être fun !

Quand tu dis ne plus jouer ce style de musique, c’est parce que tu t’en es lassé ou parce que tu as de nouvelles influences ?

Je n’ai jamais joué ce style de musique là à part dans mes podcasts. Il y avait un gros décalage lorsque les promoteurs entendaient mes sets en club. C’est pour ça que j’ai décidé de sortir désormais des morceaux techno qui correspondent bien mieux à me influences et à ce que j’ai envie de jouer.

Qu’est ce que tu pourrais nous dire de ton dernier EP No More Love In The Warehouse, sorti chez Renascence ? 

Mon dernier EP amorce mon changement de style de production, plus techno.

Finissons en musique.


Évènement de la Concrète : https://www.facebook.com/events/474473702939419/?fref=ts&locale=fr_FR

 

Tags: , ,


About the Author

http://www.instagram.com/franckamdm



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑