Interview Keith Carnal

Published on octobre 25th, 2017 | by Romane

0

Keith Carnal : « Frais, Puissant, Envoûtant, Familier »

INTERVIEW – On savait l’amour de la Hollande pour la techno et c’est donc sans surprise que le talentueux Keith Carnal en soit natif. Un artiste charismatique qui a fait ses preuves sur des labels de renom comme Affin ou ARTS. C’est d’ailleurs sur ce dernier que son EP Sawmill sortira le 6 Novembre. On l’a donc questionné à ce propos, mais pas que…

Propos recueillis par Romane

(SCROLL DOWN FOR ENGLISH VERSION)


Salut Keith, merci de nous accorder de ton temps ! Ton nouvel EP sortira le 6 Novembre. Si tu devais le décrire en quatre mots, lesquels choisirais-tu et pourquoi ?

Frais, Puissant, Envoûtant, Familier. Frais car deux des tracks sont quelque chose de nouveau, que je n’ai encore jamais fait. Puissant, car ils ont le pouvoir de laisser une trace dans un DJ set. Envoûtant, car il sont très énergiques et les beats gardent le tempo en allure. Et enfin, familier car on peut y entendre ma pâte.

Je dois avouer que j’ai été un tout petit peu surprise que ton EP sorte sur ARTSCORE et non AFFIN. Peux-tu m’en dire un peu plus sur cette décision? Devrions nous attendre d’autres productions sur le label de Joachim Spieth bientôt ?

Non, je ne pense pas et j’avoue être surpris que tu sois surprise ;-). Car j’ai déjà réalisé deux EP sur ARTSltd. De toute façon, Affin a choisi une voie un peu plus sombre, ambient, qui ne collait pas du tout avec ces tracks. Et le style que je produis ne colle plus trop avec la nouvelle ligne directrice d’Affin. Donc pas dans un futur proche.

Il y a t’il une chance que tu te remettes à produire de la House ou penses-tu en rester à la techno pour toujours ?

Et bien, « jamais » est trop permanent, mais je n’en ai pas produit depuis 2013. Et je produis que de la techno quand je suis dans mon studio. De l’instrumental ou des sons inspiré de Leftfield également, mais clairement pas de House. Mais qui sait de quoi l’avenir est fait, c’est difficile à dire.

J’ai lu quelque part que ton inspiration provient souvent de tes soirées et de ton écoute musicale. Où irais-tu faire la fête si tu pouvais aller n’importe où et t’inspirer? Tu écouterais quoi ?

Et bien je dirais Tbilisi. Deux clubs géniaux avec de bons line-ups. Et les clubs en eux-même inspirent déjà. Sinon, je puise de l’inspiration en jouant dans les clubs, ça m’aide toujours. Mais oui, si je voulais me faire un weekend de fête, c’est là-bas que j’irai.

« La tolérance devrait commencer dès maintenant. »

En regardant ta page RA, je vois que ton hiver sera chargé. Quel est l’aspect que tu préfères quand tu voyages pour un gig? Celui que tu aimes le moins ?

Des tas de choses sont géniales lorsqu’on voyage, comme voir de nouveaux endroits dans le monde et entrevoir la culture et comment la musique – encore mieux s’il s’agit de techno – fait partie de la vie des gens sur place. Et c’est génial de rencontrer autant de personnes cools, authentiques et tout simplement magiques. C’est vrai que je rencontre des tas de gens que je n’aurai jamais rencontré si je travaillais toujours à la banque. Mon spectre humain s’est tellement élargi, ce qui est une bonne chose. Aussi, ce que j’adore c’est tester différents plats – et vins – dans chaque pays, mon deuxième ou troisième hobby est de dîner… donc c’est un régal.

Enfin, pour les points négatifs, je dirai l’attente. Attendre un avion, attendre un chauffeur, attendre à la douane etc… Je ne m’en plains pas, mais c’est n’est vraiment pas fun. Donc je dirai que c’est le principal aspect négatif.

Enfin, j’aimerais te poser une question bateau mais que je pose à pas mal d’artistes que je rencontre… Où vois-tu le monde dans dix ans ?

Le monde? Hmm… Difficile… Je pense qu’il sera plus globalisé. Beaucoup de gens partent habiter dans d’autres pays et beaucoup plus de gens voyagent. Donc le tourisme et les migrations auront une place encore plus importante. Donc les gens vont devoir apprendre à être largement plus tolérants envers les étrangers. Cela devrait commencer dès maintenant 😉
Quant à la musique, il sera de plus en plus important d’intégrer du marketing et des relations presse aux carrières des DJs. Comme se tenir informé des dernières modes en matière de réseaux sociaux, interagir avec les fans, s’assurer que les gens puissent écouter la musique via tous les canaux possible. C’est quelque chose que je redoute un peu, car je préférerai que ça reste strictement musical. Mais j’ai foi en notre futur, j’espère qu’il y aura moins de guerre, plus d’amour, plus de musique et d’harmonie partout ! On croise les doigts.

Et toi dans tout ça, où te vois-tu dans dix ans ?

Et bien j’espère encore faire ce que je fais, mais à échelle plus large bien sur. Enfin je parle pour la musique… Jouer de la musique, en produire, voyager dans le monde entier grâce à ça est le plus beau cadeau que la vie m’ai donné, donc professionnellement c’est tout ce que je demande.
Quant au personnel, j’aimerais avoir une famille et vivre un peu plus dans la nature. Ou du moins avoir un jardin dans Amsterdam 😉
Mais c’est très cher de nos jours, donc ça va dépendre de ma carrière je suppose. Mais j’habiterai toujours en Hollande et ferai toujours de la musique dans 10 ans, ça c’est sur.


Hi Keith, thanks for giving Delighted some of your time! :) Your new EP will be out November 6th. If you had to describe it in four words, which would they be and why?

Fresh, Powerful, Rolling, familiar. Fresh, because 2 of the tracks are something rather new than I ever did before. Powerful, because they have the ability to put their mark on a DJ set. Rolling, because they have a lot of energy and the beats really keep the tempo going (or rolling). And last, familiar, because you can hear it’s made by my hand.

I have to admit I was a tiny bit surprised your EP would be out on ARTSCORE and not AFFIN. Would you mind telling me a little bit about this decision? Should we expect more on Joachim Spieth’s label AFFIN sometime soon?

No I don’t think so, and I have to admit that I’m surprised that you’re surprised 😉 Because I did 2 EP’s already on ARTSltd. Anyway, Affin has chosen a more deeper and ambient way of techno, which these tracks are clearly not. And the style I’m producing doesn’t really fit the new sound of Affin. So I guess not in the near future.

Is there any chance you’ll ever go back to producing House music or will you forever stick to techno?

Well, never is so permanent, but I haven’t made it since 2013. And everything I make when I’m in my studio is techno basically. Some instrumental or more Leftfield in there as well, but most definitely not house. But who knows what happens in the future, hard to say.

I read somewhere that your inspiration often comes from partying and listening to music. Where would you go party if you could go anywhere in the world to get inspired? What would you listen to?

Well I would say I would go to Tbilisi at this point. Two great clubs with great line-ups. And the clubs themselves already are inspiring. But also I get inspiration from playing myself in a club, so that helps all the time. But yeah, if I would have a weekend to go out and really get into parties, I’d go there.

« I’m positive about the future. »

Looking at your RA page, you have a busy upcoming winter. What’s the best part about traveling for a gig? What’s the worst?
Many things are great about the traveling, like seeing many places in the world and getting a glimpse of the culture and how music (or better yet techno) is a part of the people’s life there. And it’s great to meet so many cool, authentic and magical people. I mean I meet so many people that I normally wouldn’t have met if I would still work at the bank. So your scope on people world wide is really widening, which is a good thing in general. Also a thing I love is tasting the different kinds of food (and wine) in every country, my second or third favorite hobby is dining.. so love that as well.

As for the downside, that would be the waiting part. Waiting for a plane, waiting for a ride, waiting for customs, etc. Not saying it’s bad, but there no really fun in it. So I guess that would be the biggest downside.

Finally, I wanna ask you a cheesy questions I ask most artists I interview… Where do you see the world in 10 years?

The world? Hmm.. tough one… I think it’ll be more globalized. A lot of people moving to different countries and a lot more traveling people. So tourism and migration will be significantly bigger. So people will have to learn to be more tolerant towards foreigners (the should already start now 😉 Music wise it’ll be more and more important to have marketing and PR as a roll in a DJ’s career. Like keeping up with Social Media trends, interacting with fans, making sure people get your music through every channel available etc. Which is something I’m not looking forward to, because I’d rather have it to be just about the music. But I’m positive about the future; hoping there will be less war, more love, more music everywhere and harmony! Fingers crossed.

What about you, where do you picture yourself in 10 years?

Well I hope I’m still doing what I’m doing, but on a larger scale of course. I mean music wise is this case. Playing music, making music and traveling the world because of that is the greatest gift life has given me, so professionally that’s all I ask.
As for personally, I’d love to have a family probably and live a bit more in nature. Or at least having a garden in Amsterdam 😉 But that’s very expensive nowadays, so that depends on my career I guess. But I’m still living in the Netherlands in 10 years and I’m still doing music, that’s for sure.


Keith Carnal sur Resident Advisor : https://www.residentadvisor.net/dj/keithcarnal
Keith Carnal sur Facebook : https://www.facebook.com/KeithCarnal/
N’oubliez pas de vous procurer l’EP Sawmill dès sa sortie le 6 Novembre : https://www.decks.de/index-sess.php

 

Tags: , , ,


About the Author

https://www.instagram.com/alieenated/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑