Interview CNV000020

Published on mars 8th, 2016 | by Ariane

0

Distrikt Paris invite Vinyl Speed Adjust

INTERVIEW – Ils remettent le couvert ! Pour leur deuxième évènement, les membres du jeune collectif des soirées Distrikt invitent le duo venu tout droit de Bucarest : Vinyl Speed Adjust. Eddy et Levi ont commencé leur collaboration il y a quatre ans, le 26 mars prochain, ils se produiront pour la deuxième fois en France. Avant la soirée, ils ont accepté de répondre à quelques questions. 

CNV000007

Vous faites partie de la scène roumaine dont l’influence ne cesse de grandir d’année en année. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette évolution et ces artistes qui la portent ?

Il est vrai que l’influence de la musique électronique roumaine a grandit très rapidement ces dernières années. On pourrait dire la même chose à propos de l’industrie musicale dans son ensemble, qui s’est vraiment ouverte à travers le monde. De nos jours, dans n’importe quelle ville que vous visitez, vous pouvez presque toujours retrouver de la musique comme la nôtre, ou acheter nos EP, une chose que nous trouvons à la fois étonnante et excitante.

Concernant la Roumanie, il est important de remarquer comment la scène a évoluée en favorisant la qualité plus que la quantité. Nous avons beaucoup de producteurs vraiment doués qui développent constamment la façon dont leur musique est produite et diffusée. Évidemment cette concurrence est bénéfique pour nous car elle nous motive à continuellement améliorer ce que nous faisons et nous pousse à créer sans cesse de nouveaux sons et à renouveler notre façon de faire de la musique.

 

Comment expliquez-vous le succès de ce que nous pouvons appeler « le son roumain » et la diversité que nous y trouvons ?

Il y a beaucoup de stigmates autour des DJs et des producteurs roumains et le style associé à notre scène. Nous concernant, nous ne pensons pas que la musique que nous produisons peut être considérée comme typique du « son roumain ». Nous avons toujours été totalement concentrés sur nous-mêmes et notre musique. Elle illustre nos propres expériences, influences et inspirations. Nous espérons parvenir à créer un son unique et personnel.

Évidemment nous avons puisé beaucoup d’inspiration dans de nombreux producteurs roumains et nous partageons certainement quelques principes similaires, comme l’amour de la musique. En Roumanie, beaucoup de musiciens sont passionnés et talentueux, et nous pensons que c’est la raison pour laquelle la scène roumaine d’aujourd’hui se porte si bien dans son ensemble.

 

Quelles sont vos inspirations musicales?

Nous puisons des idées dans tout ce que nous rencontrons dans la vie. Cela peut être un endroit que nous visitons ou une culture différente que nous découvrons en voyageant. Parfois nous commençons à produire d’une petite idée qui nous tombe dessus dans un moment unique. La musique est comme un sentiment, et nous espérons que cette émotion peut être ressentie dans nos productions.

 

Dans votre expérience musicale, quel est votre meilleur souvenir jusqu’ici ?

Nous avons vécu beaucoup de moments étonnants et mémorables pendant les quatre dernières années et nous avons eu la chance de jouer au Mexique, à Washington, New York, Miami, Berlin, Barcelone, Londres et bien sûr Paris. Au cours de chaque voyage nous avons rencontré beaucoup de personnes positives qui appréciaient notre musique, que ce soit les promoteurs qui nous ont permis de jouer à travers le monde ou le public qui nous a suivit.

Nous avons eu beaucoup de chance car nous nous sommes fait beaucoup d’amis lors de nos voyages. Nous apprécions chaque moment que nous vivons, que ce soit dans la création musicale ou dans son partage.

 

Quels sont vos projets pour cette année ?

Nous travaillons depuis quatre mois sur notre premier album. Tout cela est plutôt instinctif pour le moment, mais nous voulons créer une sorte de collection de tracks qui représentent nos inspirations musicales. Nous espérons qu’il sortira en automne.

Notre prochain EP sera diffusé fin avril/début mai sur le label de notre ami Valentino Kanzyani, Jesus Loved You. Nous avons une autre sortie de prévue sur Hourglass Ltd incluant trois tracks originales et des versions remixées par Nima Gorji, Volkan Akin et Cesar Merveille.

Nous avons aussi des dates très sympa confirmées à Nuremberg, Paris, Barcelone, Zurich, Francfort et Londres. Nous espérons aussi retourner dans les pays que nous avons déjà visités. Pour le moment, 2016 semble être partie pour être une bonne année.

 

Nous allons avoir l’occasion de vous voir à Paris le 26 mars prochain lors de la soirée Distrikt. Que pensez-vous de la scène parisienne ? Serez-vous plus présent en France cette année ?

Nous aimons énormément Paris et nous sommes très heureux d’avoir été invités à jouer à Distrikt. La première fois que nous avions joués en France, c’était l’été dernier avec Praslea lors de la soirée CrazyJack au Concorde Atlantique. Nous nous étions beaucoup amusé, en réalité, c’était l’une des meilleures fêtes à laquelle nous n’avons jamais joué. On espère retrouver la même ambiance le 26 mars à Distrikt !

Nous reviendrons à Paris au mois d’août, mais nous ne pouvons pas en dire plus pour le moment… D’ici-là, nous espérons vous voir nombreux le 26 ! »

 

 

 

Event Facebook HERE

12716262_1705834106306423_2721621447448540920_o

 

 

Tags: , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑