Interview 20800230_2021605874523648_7178226875217549801_n

Published on septembre 12th, 2017 | by Boris

0

Deeply Rooted: sous le signe de la passion

– INTERVIEW – Le 22 septembre prochain, se déroulera au Rex Club de Paris la prochaine  DEEPLY ROOTED NIGHT. Une soirée à ne pas manquer placée sous le signe du dialogue entre artistes aux sensibilités et générations différentes. Le plateau sera composé de Moritz Von Oswald, Pangaea et Dj Deep lui-même. Une manière pour ce dernier de se démarquer, d’innover, de faire preuve d’originalité dans une sphère musicale où les évènements et les sorties musicales sont pléthores. Le maestro nous a accordé un entretien lors duquel il se confie sur son actualité musicale en cette rentrée riche en évènements.

Propos recueillis par Boris



Bonjour Cyril, très heureux de t’avoir au bout du fil. Tout d’abord, tu vas bien ?

Oui super ! Merci ! J’avais envie de profiter de cette opportunité pour parler de plusieurs choses.

Et notamment d’expliquer un peu le point de vue qu’il y a derrière la soirée. En préambule, il faut savoir que Deeply Rooted c’est évidemment le nom de mon label mais c’est aussi le nom de mes soirées au Rex Club. Il s’agit d’un double clin d’œil car c’est un peu une base pour moi, une racine en tout cas, c’est indéniable.

Je remercie Delighted de me donner cette surface d’expression pour pouvoir expliquer un peu le concept des soirées Deeply Rooted : d’une part elles me permettent de faire jouer les artistes du label quand cela se présente comme Francois X, Roman Poncet, Marcelus, Bleak, Terence Fixmer etc… Mais elles me donnent également l’occasion d’inviter d’autres artistes dont j’aime le travail ou de susciter des rencontres comme sur cette prochaine date du 22 Septembre.

Mais pour en revenir à la sélection des artistes, et je trouve toujours cela dingue, comment fait–on pour faire venir Moritz Von Oswald ?

C’est bien évidement une super légende mais aussi quelqu’un que j’ai rencontré plusieurs fois et avec qui j’ai également joué à plusieurs reprises. Il va je crois présenter une nouvelle mouture de son set DJ/live hybrid et je suis impatient de l’écouter comme toujours ! Je l’avais une fois entendu jouer ce type de set au Sonar. Un set entre Dj et ordinateur en jouant house et techno… Je me souviens d’un morceau avec du Basic Channel et par-dessus une autre chanson de Carl Craig et c’était incroyable !
C’est un peu dans cet esprit-là qu’il vient et moins dans son esprit dub roots reggae. Et l’idée d’inviter Pangaea, c’est qu’il est rapidement devenu une figure incontournable de la scène Anglaise. Je trouvais que cela proposait un dialogue intéressant entre deux scènes, deux visions de la musique électronique. La place pour que les gens s’expriment. Laisser l’impression au public d’avoir entendu un dialogue. C’est un peu une expérimentation! Moritz et Pangaea, comment ça va rebondir ? Qu’est-ce que cela va donner ? Moi ça m’excite assez en tous cas !

C’est une coïncidence, mais j’ai précédemment parlé d’un projet – presque une saga maintenant – d’un EP en plusieurs volets intitulé Borderland de Moritz Von Oswald et Juan Atkins… Est ce que tu peux nous en dire plus ?

Alors… Je te donne l’info car nous n’avons pas encore communiqué dessus… Il existe un remix de Borderland qui va sortir par Carl Craig, et nous avons remixé ce dernier. Donc le prochain maxi sera l’original de Borderland, le remix de Carl Craig et notre remix du remix de Carl Craig. On a super envie qu’il sorte avec Roman Poncet, nous l’avons joué tout l’été et c’était un pari super osé au départ de remixer un remix de Carl Craig !

Je pensais à ton dernier EP et ton actualité plus personnelle, tu as sorti KAOZ THEORY sur le label de Kerri Chandler. Peux-tu nous en parler rapidement ? Comment as-tu fais pour composer par exemple Tuesday Record Shopping in Paris ?

Comme toujours à la maison dans mon studio, avec un mélange d’ordinateur et de diverses machines. J’ai hésité entre deux directions musicales, entre quelque chose d’acid et une ambiance un peu plus deep. Donc finalement il y a un peu l’hybride des deux. Je suis un dingue de disques donc tous les mardis, je fonce et je vais chercher mes disques… En faisant ce track je pensais aux nombres d’années que j’ai passé dans les magasins de disques et à la fois à l’excitation à chaque fois intacte de découvrir des nouveautés qui s’exprime peut-être un peu ici avec la TB-303… Moitié ordinateur, moitié TB et boîte a rythme…

De fait Kerri Chandler est quelqu’un d’important pour toi de façon plus personnelle ?

Oui c’est un mentor et aussi un peu comme un grand frère Kerri. Depuis que je l’ai fait venir au Rex on est vraiment devenus proches, c’est un super ami, il m’a énormément appris, énormément aidé… Il a fait un album sur mon label puis le remix de Ben Klock du remix de Kerri Chandler: Pong, qui a été aussi un tournant pour le label pour moi et pour pas mal de gens peut-être aussi !

Nous parlions de fusion tout à l’heure cela m’évoque un moment que j’ai bien aimé ou je trouvais que Ben Klock et Marcel Dettmann apportaient vraiment un coup de fouet à la musique électronique avec cette espèce de froideur mélangée à un coté plutôt funky… De pouvoir les faire se rencontrer sur la musique de Kerri Chandler c’était un peu inespéré et osé au moment où je l’ai fait !

On est vraiment dans le vif du sujet, j’aime les rencontres Musicales !


Un point donc, sur l’actualité très riche de Dj Deep :

For the love of Kaos EP sorti sur le label Kaos Theory de Kerri Chandler

Tuesday Record Shopping in Paris

Parisian Kid sorti sur le label Rekids

See you @ DEEPLY ROOTED NIGHT : 
https://www.facebook.com/events/1360140410773119/?fref=ts

Tags: , , , , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑