House workshop-530

Published on février 2nd, 2017 | by Cyrielle Gensous

0

La belle histoire de Workshop Records

HISTOIRE – Si Workshop a été élu « label du mois » par Resident Advisor, ce n’est pas un hasard. Delighted a donc décidé de vous faire partager son goût pour le label éclectique. Histoire de marquer les esprits et les oreilles, voici trois choses à savoir sur ce Deutsch Label.

– L’ÉVIDENCE ARTISTIQUE

Les deux fondateurs respectivement nommés Lowtec & Even Tuell, après plusieurs remous lors de leurs débuts dans les années 90, se consacrent à développer une union afin de privilégier la qualité à la quantité. Lorsqu’on a une identité musicale distincte et une esthétique reconnaissable, pas facile de rentrer dans des cases et accepter les règles. La création du Workshop Records en 2006 a été une évidence et lorsqu’on a un tel talent, peu étonnant de vouloir alors gérer soi-même ses envies et ce, sans règles ni pression.



– UNE MUSIQUE SYNCRÉTIQUE

Quand d’autres majors misent tout sur un style unique et une tracklist peu différentielle d’un son à l’autre, on doit dire que chez Workshop, on est servi et pas qu’un peu… D’un artiste à l’autre on découvre un univers différent et c’est aussi pour ça qu’on apprécie la diversité des styles. Tantôt house avant-gardiste avec Kassem Mosse, tantôt fantastic house groover, avec les vocaux que ne cessent de nous proposer l’unique fille du label Willow.

La richesse de ce label nous fait voyager et on en redemande. L’amour de la musique se ressent lorsque l’on découvre que ces artistes ont un but ; celui de toujours déclencher une émotion et de travailler intuitivement. On les remerciera pour leur identité musicale et leurs opus toujours plus inattendus les uns que les autres.

– HARDWAX COLLAB

Tout ne se fait pas aussi facilement qu’on le souhaiterait. Malgré des djs expérimentés et une motivation à toute épreuve, des petits coups de pouce sont bons à être exploités. On ne présente plus le célèbre magasin minimaliste allemand Hardwax a la devanture timide, qui a vu grandir ses poulains tels que Marcel Dettman, Cassy ou encore Soundstream. On lui doit la collaboration avec Workshop Records qui a tout simplement démarré dans le milieu grâce à lui.

Depuis 1989, date de son ouverture, la musique électronique a beaucoup évolué mais a tout de même gardé son identité. On peut d’ailleurs écouter des sets avec un côté nostalgique aujourd’hui qui rafraichira les mémoires et ravira tous les jeunes d’autrefois. Il est évident que ce shop a été le lieu d’inspiration de Lowtec et lui a permis de produire ses sons avec un caractère personnel et influençant toute une génération.

Avec 17 DJs à son actif, le label n’a pas fini de nous enflammer, ce n’est pas pour rien qu’on s’est permis d’y mettre un point d’honneur. Trêve de lecture, après le bonheur de la vue place au bonheur d’un autre sens l’ouïe, les pipelettes n’ont qu’à bien se tenir. C’est le moment de monter le volume, de se détendre sur son canapé et de stopper toute activité. On a sélectionné quelques tracks tous appelés Workshop comme ça les jaloux iront voir ailleurs.

Enjoy…

Playlist:

  1. Marvin Dash – A1 ( Workshop 14 )
  2. Kassem Mosse – Untitled (A1) ( Workshop 08 )
  3. Marcellis – A1 ( Workshop 16 )
  4. Willow – Untitled B2 ( Workshop 23 )
  5. Move D – Untitled A1 feat Fragment

Tags: , , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑