House Superlongevity5

Published on août 1st, 2016 | by Charles

0

Perlon: des vinyles fait maison

SÉRIE D’ÉTÉ (2/4) – Cet été, Delighted se penche chaque semaine sur un label historique. Perlon est une maison de disque reconnaissable entre mille par un son particulier, mais également par son image: des pochettes de vinyles graphiques et flashy. Retour sur une communication home-made très soignée. 

S’affranchir des pressions d’un patron c’est une chose, mais ce qui fit la force de Perlon dès son origine, c’est de naître de l’association de 3 copains: deux musiciens (ZIP et Markus Nikolai) et un graphiste: Chris Rehberger. C’est lui qui dessine les pochettes de toutes les sorties Perlon depuis quasiment 20 ans. Il n’est pas impossible que ce design flashy aux contrastes saisissants ait eu un réel impact sur le succès de Perlon. Quoi qu’il en soit, avoir un designer graphique comme cofondateur permit nécessairement au label de se forger son identité en toute indépendance.

La page perlon.net promet l’ouverture imminente d’un site internet Perlon…depuis 1998

De plus, il permit de gérer sa communication en se passant des conseils ou des stratégies de personnes extérieures. 90% des sorties Perlon sont sur vinyle, un format où la pochette compte. Résultat: Perlon a su garder la même identité graphique depuis 20 ans. Et en matière de communication, le label se contente de ses pochettes, uniquement. En témoigne la page perlon.net, qui promet l’ouverture imminente d’un site internet Perlon depuis 1998.

large_BM_Perlon1A

Même si beaucoup de Djs se tournent vers le format numérique, dont la qualité audio peut s’avérer aussi agréable que celle du format vinyle, Perlon ne l’entend pas ainsi. Une clé USB est sans aucun doute moins lourde à trimballer qu’un flycase de vinyles. Mais elle ne véhicule pas la même émotion irremplaçable d’un vinyle que l’on va sortir de sa pochette, installer sur la platine, toucher, accélérer ou ralentir avec sa main. Le Dj peut être identifié comme un prestataire de spectacle: le voir effleurer ses vinyles ne véhicule pas le même spectacle que lorsqu’on distingue péniblement son visage à demi caché par son écran gris métallisé estampillé à la pomme. Pour Perlon, outre ses atouts acoustiques indéniables, le vinyle est le format qui matérialise le mieux la musique en tant qu’objet, à la manière du livre pour la littérature.

Le droit à la différence accordé à chaque vinyle

Chris Rehberger s’occupe du design des pochettes Perlon depuis 1997. En 19 ans, il n’a pas modifié l’identité graphique du label, en travaillant toujours sur des contrastes forts en couleur flashy entre un texte et un fond. Pourtant, chaque pochette est unique. Et le même soin est apporté à chaque pochette. Aucune n’a été dessinée au hasard. Chris décide du graphique directement avec l’artiste, à chaque fois.

réédition de la compile Longevity 1, le design prend l'apparence d'une photocopie...

réédition de la compile Longevity 1, le design prend l’apparence d’une photocopie…

Même lorsqu’il s’agit de réédition, la pochette change de design. Chris pense qu’il est très important de pouvoir distinguer ceux qui possèdent l’original de ceux qui n’ont pu se procurer qu’une copie rééditée. Impossible de mettre les deux dans le même sac. Si la qualité audio ne permet pas de distinguer les deux, le design lui le peut.

perlon 105

Perlon ne se contente donc pas de produire de la musique, mais offre de beaux objets facilement identifiables dans nos collections de vinyles, grâce à un code graphique unique et affirmé depuis bientôt 20 ans.

Tags: , , ,


About the Author

Der Anwalt der Nacht



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑