House mixmagcardini

Published on avril 25th, 2014 | by Piotr

0

Jennifer Cardini présente la Correspondant Compilation 02

Le samedi 26 avril, le Rex Club accueille la release party de la Correspondant Compilation 02, présentée par Jennifer Cardini. C’est l’occasion de découvrir quelques titres de la compilation, pur produit d’un label qui s’imprègne de l’histoire des musiques électroniques.

Dans la vallée du Rhin, Cologne est une ville de labels. Le Dom noir qui surplombe la ville abrite une quantité de maisons de disques parmi lesquelles Kompakt, Magazine, Basmati et bien sûr Correspondant. C’est au bord du fleuve que la Française Jennifer Cardini a posé ses vinyles. Avant de s’installer à Cologne et de devenir un label en 2011, Correspondant était la résidence de l’artiste au Rex. Une party qui dure depuis presque dix ans boulevard Poissonnière. À quelques heures de Thalys à peine, Jennifer Cardini n’est jamais loin lorsqu’il s’agit de produire un warm up de qualité.

Une compilation rhénane

Il faut croire que le Rhin qui transperce Cologne est une source d’inspiration pour Jennifer Cardini. Couleur gris Rhin, la compile dévoile des beats et des sonorités qui ressemblent au fleuve ; lancinant, décontracté, sachant pertinemment où il veut aller. Correspondant Compilation 02 est un cours d’eau de seize titres où collaborent habitués du label et nouveaux visages.

La compilation prouve que certains courants de la musique électronique s’installent définitivement dans l’imaginaire musical. On retrouve ainsi l’influence disco dans One Night at Nuba de Kasper Bjørke : « le passé, le présent, le futur… » Les vocales françaises ont la cote à l’étranger, et on sourit à l’écoute d’un titre particulièrement dansant. This is X rénove ensuite le rock ‘n’ roll électronique aux sonorités envoûtantes. Pour une house promise au dancefloor, André Bratten avec Trommer og Bass propose une track superbe, où le synthé s’agite dans tous les sens. Enfin, Massimiliano Pagliara fait jouer son synthé-séquenceur Roland TB 303 pour inviter l’acid house sur la compilation avec Synced Below.

Et parmi cette myriade de titres qu’on ne peut pas tous évoquer, le coup de cœur de Delighted – puisqu’il faut toujours un chouchou – reste Decay de Hofbahn. Une house sombre pour ouvrir la compile, l’allégorie séduisante du Rhin qui s’écoule, gris et mystérieux. L’atmosphère créée par Correspondant se retrouve entièrement dans ce titre splendide.

Des Correspondant parties dans toute la France

Cette compilation est une pure narration de l’histoire des musiques électroniques. Il suffit de voir Jennifer Cardini préparer la cuisine en début de soirée pour se rendre compte que toutes les influences musicales ont leur place dans son label et dans chacune de ses performances en club. Samedi 26 avril, elle présente sa deuxième compilation au Rex Club. Buvez une tablette de kölsch (la bière mythique de Cologne) chez Udo à Parmentier, ressortez vos vieux disques groovy, disco, house, jazzy… et venez découvrir l’expérience Correspondant en live. Pour l’occasion, Cardini sera accompagnée de Kasper Bjørke, Sexy Lazer et André Bratten (live). Elle sillonnera ensuite la France, de Bordeaux à Annecy, avec toujours dans ses valises, de l’air frais et quelques pointures de chez elle.

Pour la soirée au Rex Club, tentez de gagner des places ici.

1647_10152329755463948_6709667374729396793_n

Tags: , , , , ,


About the Author

"ich bin meine Maschine"



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑