House altered states

Published on mars 14th, 2017 | by Romane

0

Aux origines du Altered States de Ron Trent

THROWBACKTUESDAY – Plus de vingt-cinq ans après sa production par Ron Trent, Altered States reste encore aujourd’hui l’un des EP les plus adulés du monde de la House. Avec ses influences techno et son émotion palpable, l’EP de trois tracks se devait d’être applaudi et cité par la rédaction.

Il était une fois Chicago, Illinois. C’est dans cette ville du Nord-Est des États-unis qu’est né Ron Trent en 1973. Issu d’une famille modeste, le futur prodige a depuis sa plus tendre enfance baigné dans la musique.

En effet, son père travaillait pour un record pool (un label de promo et de distribution, Ndlr) tandis que d’autres membres de sa famille étaient DJs et producteurs. C’est donc tout naturellement qu’en 1982, à peine âgé de neuf ans, il compose son premier morceau de ce qui s’appelait encore la Dance Music avant de devenir bientôt la House Music.

ron trentDix ans après la composition de son premier morceau, Ron est désormais en âge d’aller danser dans les warehouses les plus underground de sa ville. Une seconde révélation qui le motivera à faire de la production son seul et unique métier.

Déterminé à devenir un des acteurs de la scène House, Ron se lance et crée avec son ami Chez Damier le label Prescription Records en 1992.

Pourtant, c’est deux ans plus tôt que le prodige enregistre en studio son légendaire EP Altered States. Un EP brut de sensibilité, composé à l’aide d’une Roland 626, d’une 909 et d’un simple clavier. A l’époque, les sonorités de Altered States se démarquent tant elles sont nouvelles, innovantes et donc futuristes et visionnaires.

D’abord sorti sur le label d’Armando, Warehouse Records, les copies se font très rares tant l’EP plait. Face à l’engouement des danseurs à chaque fois que les tracks sont joués, Ron Trent décide de le faire represser en 1992 sur le label Djax-Ub-Beats Records – label phare de la House Music ayant notamment signé Glenn Underground, Felix da Housecat et j’en passe – Ron Trent avouera bien des années plus tard avoir quelque peu regretté de ne pas le signer sur son label Prescription Records.

Il avouera aussi que les tracks désormais mythiques n’étaient à la base que des expérimentations destinées à combler les vides dans ses sets. Rien ne semblait donc prédestiner cet EP à passer l’épreuve du temps avec autant de succès.

D’ailleurs, le génie Surgeon, l’un des masterchefs incontesté et incontestable de la techno classait encore Altered States dans son Top 10 des meilleurs tracks techno pas plus tard qu’en 2012. Si l’EP ne figure toujours pas sur votre étagère, il n’est jamais trop tard pour vous le procurer sur Discogs bien sûr. Gardez en tête que le dernier pressage en date remonte à 2003… De quoi, on l’espère, vous motiver à acquérir cette valeur sûre.


 

Se procurer l’EP : https://www.discogs.com/Ron-Trent-Altered-States-Altered-States-The-Remixes/release/816

 

Tags: , , , , , ,


About the Author

https://www.instagram.com/alieenated/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑