Agenda Visuel_RenewAll

Published on septembre 11th, 2012 | by Victorien

0

Techno Parade – Le renouveau ?

« Musique » aseptisée, incessantes échauffourées et tecktonik killers prépubaires agonisant dans le caniveau, n’est pas ce à quoi rimait ces dernières années la techno parade ?
Plus qu’une fête, un cortège funéraire de la musique électronique ou l’éclectisme des première années fut remplacé par la commercialisation massive de cette gigantesque manifestation « techno ».

Peut-ton vraiment blâmer Technopol ( l’association créatrice et organisatrice de l’événement ) d’avoir céder à la facilité devant les hordes d’individus appelées à s’écraser derrière les chars de Guetta, Sinclar ou bien Solveig ?
On serait tenté de dire oui, cependant il est évident que la techno parade passait ainsi à côté du bide, celui de l’affluence évidemment.

Oui mais voilà, aujourd’hui, et avec l’explosion non contrôlée d’une musique électronique plus pointue réunissant chaque week-end sur la capitale et en province des foules d’assoiffés de son, rééditer le même schéma aurait sonné faux voire même ridicule.

Technopol a bien compris qu’il ne fallait pas louper le train du changement, au moins du renouveau, emblème de cette édition 2012. Et c’est pourquoi le Lyonnais Agoria, patron du label Infiné et créateur du festival « Les nuits sonores » en est cette fois le parrain.
Cela fait même plusieurs années que Technopol lui propose ce rôle auquel il aurait renoncé considérant que la techno parade n’était pas représentative des valeurs qu’il véhiculait.
 » Je me suis dit que c’était très français de cracher dans la soupe, et je voulais essayer de faire avancer les choses de l’intérieur » confia-t-il au magazine « A nous Paris ».

Le défi est osé tant l’événement s’était embourbé dans la mélasse Dance de ce que la french touch engendra de pire. Cependant, désinfecter la techno parade ne semble désormais plus impossible par l’intermédiaire de vrais passionnés, d’individus compétents et de parrains tels qu’Agoria.

Concrètement, ne vous-attendez pas à voir mixer perchés sur les chars du défilé Carl Cox ou bien encore Laurent Garnier comme lors des premières éditions, mais quelques nouveaux talents, et surtout moins de Disc Jokeys bedonnant tombés sous le joug de la facilité.
A noter le char Haribo « Renew », où se produira Agoria accompagné de Neus, Costello et Mectoob, ainsi que la festivalisation de l’événement avec les deux soirées officielles, l’une à la Grande Halle de la Villette, l’autre au showcase agrémentée d’un line up stratosphérique ( Boris Brejcha, Booka Shade, Nina Kraviz, Dave Clarke).

Alors n’hésitez pas cette année à venir vous déhancher au pied des camions pour redorer le blason d’une techno parade qui cherche à l’évidence un second souffle, celui de la qualité, et nous ne pouvons que l’encourager pour revoir un jour Carl Cox transcender le bitume parisien !

Tags: , , ,


About the Author

CommunityManager, noctambule quasi pathologique, blogueur presque amusant, et mec super sympa le reste du temps. Work @RexClub Founder & CEO @Delighted



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑