Events Luna+live+Stephan+Bodzin+vs+Marc+Romboy+Luna

Published on novembre 15th, 2012 | by Victorien

0

Retour sur la soirée Bodzin VS Romboy.

Lorsqu’ on vous annonce que le week end débutera dès le vendredi soir avec Stephan Bodzin et Marc Romboy , on a tout de suite le sentiment que la fin de semaine sera riche en émotions, et en effet, elle le fut jusqu’ à lundi 8 heure.

Les plus fidèles disciples que compte la techno dans sa paroisse, se sont donc entassé dès vendredi au Showcase pour la venue du grand Bodzin. Le bal est ouvert par F.E.X qui chauffe parfaitement les gens pour laisser place, à 1 heure 30, à Marc Romboy qui n’ a plus qu’ à opérer derrière ses platines pour faire muer la bonne humeur ambiante en douce hystérie collective progressivement. Romboy nous hypnotise à coup de mélodies minimales pêchues et très dansantes, et la foule maintenant n’ est rien d’ autre qu’ une vague humaine moite et houleuse.

3h20, les disques de Romboy s’ enchainent avec precisions quand soudain, une attaque sonore venue de nul part retentit avec fracas dans la salle, et oblige même les plus rêveurs  d’ entre nous à rouvrir les yeux tellement le sont semble captivant, voir fascinant. Il s’ agit en faite de la haie d’ honneur que Romboy fait à Bodzin afin que l’ homme puisse s’ approprier la place comme il se doit, apres une prestation de son acolyte de « Systematic » plutôt brillante.

Le « show Bodzin » peut donc commencer, et d’ entée de jeu, on a affaire à un DJ survolté, déterminé à prendre le contrôle de la soirée pour de bon. La foule, déjà dans les meilleurs dispositions, exulte et Bodzin se l’ approprie directement. Ce soir, Bodzin est le marionnettiste du Showcase. Son set est saccadé, il envoie régulièrement des nappes de synthé dépourvues de beat entre deux disques, et la foule le suit sans discuter, trop heureuse de ce bombardement de vagues de chaleur multicolores que crachent les speakers du club.

C’ est maintenant un joyeux bordel dans le club, et Bodzin est debout sur ses platines. Il nous brandit des objets tous plus suspects les uns que les autres auxquels il invente une certaine poésie. Il est donc là, pendant tout son set à communiquer avec le public sa folie créatrice et sa bonne humeur, et les gens adhérent complètement.

5h du matin, tout le showcase semble etre en apesanteur. Les notes du derniers disque de Bodzin retentissent doucement à nos oreilles; un son à la fois rassurant et apaisant mais qui a aussi une part de nostalgie deja. Les applaudissements et sifflets fusent de partout et tout le monde rugit son amour à Bodzin, qui laisse humblement sa place à Nicolas Messeyeff, qui lui a  la lourde responsabilitée de captiver à son tour le club qui semble toujours plein. Et c’ est chose réussie puisque, dès le premier disque, je suis personnellement conquis. Messeyeff décide putot que de surenchérir sur les deux dernieres prestations survitaminées, de calmer l’ atmosphère à coup de sons plus lents et plutôt deep, ce qui fut très agréable comme touche finale pour une soirée qui semble nous avoir procuré toute une palette d’ émotions.

Il est presque sept heure quand les derniers survivants de la soirée (lâchement abandonnés par les plus fatigués ,certainement retournés émotionnellement suite à ce qu’ ils venaient de subir) sont invités à finalement rejoindre le monde réel et reprendre contact avec un Paris qui se lève de bonne heure et qui nous rappel qu’ il va falloir vite reprendre des forces pour être d’ attaque pour le reste du week end. Rien de plus simple à priori, vu la persévérance, ce soir, des DJ s  à nous faire danser jusqu’ à ce que mort s’ en suive.

Un grand merci donc à ces deux labels pour leur visite dans la capitale, et au showcase pour les avoir hébergé. Quant à nous, on se retrouve très prochainement pour les futures soirées musicales, qui seront encore nombreuses et de qualité en cette fin de mois de novembre. Économisez vos forces d’ ici là!

Tags: , , ,


About the Author

CommunityManager, noctambule quasi pathologique, blogueur presque amusant, et mec super sympa le reste du temps. Work @RexClub Founder & CEO @Delighted



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑