Reports DSC_0100 (1) copie

Published on décembre 11th, 2016 | by Ariane

0

L’univers coloré des soirées du Souq festival

Dimanche 4 décembre 2016 avait lieu le grand retour des soirées du Souq festival. Un plateau savoureux a fait voyager et danser le Chalet du Lac au rythme d’une deep orientale.

Rampue et Satori arrivent en même temps dans le DJ Booth. Viken a déjà chauffé la salle avec un set entrainant et profond. L’ambiance est folle et le public haut en couleurs. Les gens sont pour la plupart maquillés de dessins ethniques à la peinture ou au henné. Il y a des fleurs dans les cheveux. Les DJ jouent en live dans un booth surbooké, presque libre d’accès, où trente-cinq personnes dansent le sourire aux lèvres.

Une atmosphère unique

Souq festival, c’est avant tout une ambiance, une chaleur, une générosité propre à l’image de ses trois créateurs. Willam, Nadim et Viken : un arménien, un juif et un libanais. Trois amis qui cherchent à transmettre au public parisien leur richesse culturelle. « On fait des soirées qui nous ressemblent, pas toujours très carrées. On court un peu partout mais cela fait aussi partie de l’atmosphère familiale qu’on veut faire partager. Le but c’est que les gens se sentent chez eux. »

Et ça marche. Le public découvre un style musical, mais pas seulement. Il plonge dans un monde à part, entre spécialités culinaires et marché aux saveurs, dans un esprit indoor/outdoor. Un voyage bien au-delà de la Méditerranée.

Viken en pleine action

 

Des têtes d’affiches pour une première

Ce soir-là, la patte musicale est clairement orientale. Rampue et Satori donnent tour à tour des lives oniriques dans lesquels tout le monde se retrouve. Le Néerlandais Satori met le public littéralement en transe. Alternant ses tracks phares comme son remix de Unders : Syria ; avec des pépites venues d’un autre monde. Les organisateurs voulaient rendre les gens heureux, et le pari est réussi : « Notre credo est simple : une musique recherchée, des lives, pas de timetable. Une ambiance de liberté à la cool, simple et familiale. »

Si vous les avez ratés cette fois-ci, ne vous inquiétez pas. Le Souq festival aura une date à Paris tous les trois mois environ. Le lieu pourrait bien changer, mais la recette restera la même. Une ligne musicale créative, différente mais précise, et une ambiance unique. En parallèle, le collectif compte se développer à l’étranger. Entre Beyrouth et Istanbul, en passant par Los Angeles et New York, le voyage est loin d’être terminé. Rien d’étonnant à ce que leur maître mot soit « Vivant ».

Tags: , , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑