Electro 154802_477666485633252_1268433079_n

Published on janvier 28th, 2015 | by Piotr

0

Iketa – Run ( Visionary Mind Records )

Visionary Mind Records, jeune label basé à Budapest sort cette semaine un EP ambient bien spécial. C’est l’œuvre d’Iketa, musicien hongrois spécialisé dans les sonorités expérimentales et ambient. Une patte précise qui inspire des artistes comme Max Cooper ou Dominik Eulberg.

Le goût pour la musique électronique naît bien souvent chez les artistes par un passage au solfège, et l’apprentissage d’un instrument classique. Se découvre ainsi une sensibilité qui se reflètera ensuite sur le dancefloor ou simplement dans la production. Peter Sarosdi, aka Iketa, a appris le piano dès l’âge de sept ans. De ces années d’enfance a surgi un appétit pour une mélodie sensible, affinée. Ses productions sont toutes une plongée dans un univers mélancolique. The Cove, paru en 2013 est le chef d’œuvre par lequel nous l’avons découvert.

Onze titres précis, et un album qui semble être une vapeur, un songe long et mélancolique. The Cove aurait pu être la bande originale d’un film. Ecoutez Clouds, fermez les yeux : l’émotion trouve sa mélodie, un air recherché bien difficile à décrire tant l’émoi prend le pas sur la technique. Dominik Eulberg, amateur de musique ambient, avait sublimé Cove par un remix techno somptueux de 13 minutes.

La musique d’Iketa est une belle source d’inspiration pour les remixes. Début janvier, le Parisien NHKFF publiait son remix de Shelter.

Déjà présente dans The Cove, Run est sorti ce 28 janvier avec un remix de Huron. La spécificité d’Iketa est dans ce titre ressorti des tiroirs de Visionary Mind Records : des nappes mélodieuses auxquelles on ne peut rester insensible. Run est une track lancinante, truffée de sonorités pointilleuses. Une maîtrise des machines qui caractérise souvent la démarche musicale des artistes d’Europe de l’Est. Tout est dans l’émotion, la sensibilité. Dans Run, il nous semble en toile de fond percevoir comme une plainte déchirée par ce rythme sporadique, hachée. Le remix de Huron est plus sombre. Le Berlinois accélère le rythme mais il respecte l’aspiration musicale d’Iketa : pas une basse, aucune agitation. Un doux rêve, et deux titres parfaits pour travailler ou méditer.

Visionary Mind Records soigne son image, en faisant signer de jeunes artistes hongrois talentueux et en créant un univers bien particulier, où la musique ambient et experimentale est reine. La maison de disque budapestoise cultive aussi le travail visuel autour de ses sorties, puisque l’un de ses artistes, Vitrion, crée l’artwork de la plupart des productions du label.

996745_766485156699225_441450098_n

Tags: , , , , , , , ,


About the Author

"ich bin meine Maschine"



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑