Compilation Capture d’écran 2014-12-19 à 19.24.42

Published on décembre 19th, 2014 | by Charles

1

Le best of de la rédac – Charles

2014 touche à sa fin. C’est l’heure de rendre ses comptes. Resident Advisor a publié ses classements annuels la semaine dernière. Delighted vous propose les « best of 2014 » de son équipe. Si la musique et la fête en général, en tant qu’outil d’évasion, ne devraient à mon sens pas avoir de place dans des classements dressés par X ou Y, il n’en reste pas moins qu’établir un best of des sorties, des artistes, des labels et des soirées permet de mettre du relief sur nos expériences de l’année passée.

– Meilleur EP 2014: Rødhåd – Red Rising EP (Dystopian)

Rødhåd est sans hésitation la plus belle ascension dans le monde de la techno. Et généralement, les Djs/producteurs à succès jouent toute l’année durant aux quatre coins du monde et passent une grande partie de leur temps dans les aéroports ou dans les hôtels. Ça nuit souvent à leur créativité. Rødhåd nous prouve qu’il sait toujours produire de très bonnes tracks et que ça ligne directrice n’a pas changé depuis qu’il rencontre un succès mondial. Helldiver est un de ces morceaux bruts dont la simplicité apparente fait la force. Ça vous retourne le cerveau comme une crêpe à la Chandeleur. On attend avec impatience de prochaines sorties sur Dystopian.



– Meilleur LP 2014: Steffi – Power of Anonymity (Ostgut Ton)

C’est le deuxième album que Steffi sort sur Ostgut Ton, après Yours&Mine en 2011. 10 tracks produites pour le dancefloor. Du groove, de l’énergie, l’album tout entier en a à revendre. Pour rester concentrée sur l’élaboration de l’album, la résidente du Panorama Bar avait demandé qu’on évite de la faire jouer à droite-à gauche pendant plusieurs semaines. Elle a voulu faire un disque qu’elle aurait envie de trimbaler partout où elle se produit pour le jouer. Le résultat est sans appel. Depuis sa sortie je ne me suis lassé d’aucun morceau. Mention spéciale pour Bag of Crystals. Pour de plus amples informations, allez voir notre article dédié à Steffi.

– Meilleur label 2014: Klockworks

Créé en 2006 par Ben Klock, ce label est un modèle d’intégrité. Chacun des 13 EP Klockworks contient ce même climat mélancolique et pourtant entrainant. En 2014, Klockworks a accueilli Steve Rachmad sous l’alias Sterac. Son Klockworks 12 propose quatre morceaux hypnotiques et marqués par cette forte puissance des hi-hats, caractéristique du label. Pour finir, DVS1 s’est occupé de la Klockworks 13 sur laquelle figure une bomb-track que vous avez du entendre bien souvent en soirée cette année: Black Russian. On a hâte qu’une soirée Klockworks s’organise en 2015 à Paris. Avis aux bookers!

– Meilleur révélation 2014: Coldgeist

Arrivé à Berlin il y a tout juste un an, ce grand gaillard de nature discrète ne devrait pas tarder à se faire un nom, si toutefois succès devait rimer avec qualité. Ses machines ont fait vibrer les enceintes du Trésor à Berlin, du Glazart à Paris et de l’Altercafé à Nantes. Originaire de Rennes, c’est avec plaisir qu’il retourne régulièrement jouer dans ses terres, la dernière fois en octobre 2014 à l’Espace Club aux côtés de Terence Fixmer et Roman Poncet. On lui souhaite tous nos vœux de réussite pour 2015 en espérant le voir jouer en live à Paris.

– Meilleur soirée 2014 : Klubnacht – 10 Jahre Berghain!

C’était le week-end dernier. Jamais les videurs n’ont dû voir défiler autant de têtes devant la porte du temple de la techno. Certains ont attendu plus de cinq heures dans la file d’attente avant d’entrer. De quoi devenir fou! Fou de joie, puisque la fête a duré jusqu’à lundi 15h, clôturée par un Back to Back de Ben Klock et Marcel Dettmann de plus de treize heures. Avant eux, Steffi, DVS1, Marcel Fengler et bien d’autres encore avaient préparé des sets plus impeccables les uns que les autres. Il était rare de voir des artistes donner autant d’émotion dans leur musique que lorsqu’ils jouaient pour célébrer les 10 ans de vie d’un club devenu une institution planétaire. C’est comme si ces artistes disaient chacun leur tour et à leur façon un grand MERCI au club qui a du leur donner l’inspiration, la force de faire le métier qu’ils font. Un moment hors du temps, chargé en émotions que je n’oublierai jamais.

Tags: , , , , , , ,


About the Author

Der Anwalt der Nacht



One Response to Le best of de la rédac – Charles

  1. Rflk says:

    La petite touche à la fin pour nous dire qu’il y était et pas nous :'(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑