Ambient delighted

Published on novembre 21st, 2018 | by Mehdi

0

Crissements et mélanges des genres : lumière sur Holy Similaun et Crave

– CHRONIQUE – Double chronique ce mercredi, on s’attelle à deux poids lourd niveau sorties en ce mois d’automne nous obligeant à déjà sortir gantés et emmitouflés. Le froid n’a pas sa place dans ces deux EPs à l’énergie folle et à la chaleur d’une petite salle de concert rock. L’un tendant vers le punk et le hip hop, l’autre cherchant ses racines chez le souverain Aphex Twin et les rythmes broken.


 

Dernier enfant de la marque CLEAR du label franco-japonais de Abraham Toledano, Mind Records, Loco est une petite pièce de trois titres du parisien Crave, déjà signé une première fois au début de l’année, aux ambiances partageant une esthétique que l’on qualifierait de sombre et furieuse. Ça sent le pogo comme la poésie, une frappe dans la nuque avec le sourire. De l’autre côté, En To Pan, sortie tout récemment sur un des labels les plus productifs de la scène indé anglaise, Natural Science, est lui l’enfant de l’italien Holy Similaun. Empruntant volontiers des ponts évidents avec la scène hardcore et jungle, l’artiste s’est intéressé au concept de l’Ouroboros, avec comme medium un dialogue entre field recording et MAO.

Extraits…

– Let’s Do Voodoo / Crave / MIND RECORDS

Le morceau, se promenant allègrement entre un morceau post-punk et southern hip hop (voire même à la trap), nous emmène le long de riff tendus et grésillants sur un chemin que suit Crave depuis un moment. Une musique protéiforme, cinglante, avec le chaloupé suave de certains rappeurs du Tennessee ou d’Atlanta. Chose que l’on retrouve juste après dans une sorte d’instru spooky rap, où se mêlent sa voix éthérées et à nouveau ses riffs de guitares cependant plus étouffés. Pour les curieux, ou les néophytes, on retrouve ce genre d’ambiances chez la Team SESH, représentée entre autres par Bones et Chris Travis ou encore Tommy Wright III pour le côté plus south rap.

Enfin le titre éponyme, véritable hit lo-fi rap, Loco, est surtout caractérisé par une stridente sirène glidée couplée à la voix de Crave, l’ensemble simple et pourtant fourmillant de détails nous emmène dans les tréfonds de la rave façon Memphis de l’artiste. Le disque sort en format 8 » « clear » avec un artwork fait par l’artiste lui même. Don’t sleep!

– Ghawdex / Holy Similaun / Natural Science

C’est une voix, puis un ensemble de percussions assourdissants, c’est le son d’une rave jungle dans les coins les plus sombres de la grotte que l’italien a creusé dans nos esprits. On ne respire pas sur cet EP, on suffoque, tout y est mis en oeuvre pour nous plonger tête la première, main sur la nuque dans leur projet En To Pan.

L’EP comme celui de Crave se mesure au corpus, on aime la vue d’ensemble, il faut s’y arrêter quelques instants, car si l’on en sort indemne c’est que l’on a manqué quelque chose. En To Pan a quelque chose de fort, on y entre par E.IV-VA, sonnante et trébuchante, on sent l’apport du field recording, car on y est, on suit ce son, on y est obligés. Un glitch, puis plus rien, les rythmes plein de dissonances nous perdent et nous guident. Puis viennent quelques percussions. Tant d’indices, parfois jungle, dubstep et hardcore, pour qu’on sorte la tête de la caverne pour respirer. Car sans cela, on ère dans l’EP, ces indices nous raccrochent à notre réalité. Plus tard, le rouleau compresseur Mtazmex, et là le très rituel Arkangel où les cris d’un chaman et la douce voix d’un ordinateur nous mène dans une danse sans fin. Incroyable.

Deux oeuvres d’une force poétique et musicale si fortes que l’on ne peut qu’être obligé de se les procurer.

Ici : CRAVE //// Holy Similaun

 

Tags: , , , , , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to Top ↑